Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Communiqués de presse > 2014 > mars 2015 > Présentation du programme « Entreprises, partenaires pour l’emploi » le 20 mars 2015

Présentation du programme « Entreprises, partenaires pour l’emploi » le 20 mars 2015

Vers le niveau supérieur

Lors d’une conférence de presse le 20 mars 2015, Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, et Michel Wurth, président de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL) ont présenté le programme « Entreprises, partenaires pour l’emploi » qui fait partie de l’accord récemment conclu entre le Gouvernement et l’UEL dans le but de renforcer la compétitivité des entreprises et de contribuer à la réduction du chômage et à la croissance économique.

Le programme « Entreprises, partenaires pour l’emploi », a été développé en étroite collaboration par l’UEL, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire et l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM). L’objectif principal du programme est de développer une stratégie concertée entre l’ADEM et l’UEL afin de faciliter l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi sur le marché de l’emploi au Luxembourg. En effet, le programme prévoit une augmentation du nombre total de recrutements par des entreprises via l’ADEM de quelques 5.000 demandeurs d’emploi additionnels sur trois ans. Le programme cible tous les demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM. Néanmoins, une attention toute particulière est portée sur le retour à l’emploi des personnes les plus fragiles : jeunes, demandeurs d’emploi plus âgés et demandeurs d’emploi de longue durée aptes pour le marché du travail.

Etablir un vrai partenariat entre les entreprises et l’ADEM

Dans le but de concevoir des actions ayant une vraie plus-value pour les demandeurs d’emploi et les entreprises luxembourgeoises, l’ADEM et l’UEL s’engagent à établir un échange régulier afin d’analyser les besoins des groupes cibles et d’évaluer les actions entamées dans le cadre du programme. Ainsi, un comité de pilotage sera mis en place qui se compose des représentants des parties prenantes du programme. Le taux de satisfaction des employeurs par rapport aux services proposés par l’ADEM sera mesuré par le biais d’une enquête annuelle. Afin de promouvoir les profils des demandeurs d’emploi et d’anticiper les besoins de recrutement, l’ADEM envisage de conclure des conventions de partenariat avec les entreprises ou avec des associations professionnelles sectorielles.

Augmenter le nombre de déclarations de postes vacants

Le nombre de recrutements au Luxembourg est considérable. Certains secteurs, notamment ceux du commerce, de la construction ou encore celui de l’hébergement et de la restauration recrutent régulièrement et sont en permanence à la recherche de personnel, même faiblement qualifié. Entre septembre 2013 et septembre 2014 plus de 120.000 recrutements ont été recensés au Luxembourg. Force est cependant de constater que seul un poste vacant sur trois est actuellement déclaré à l’ADEM, d’où un réel problème de transparence du marché de l’emploi et l’accès à l’information pour les demandeurs d’emploi. L’UEL et ses membres s’engagent à mener une campagne de sensibilisation ciblée auprès des entreprises ressortissantes, en particulier dans les secteurs les plus prometteurs, en les incitant à déclarer toutes leurs places vacantes à l’ADEM. L’ADEM, en contrepartie, s’engage à assurer un traitement de qualité et une réactivité optimale afin de soutenir le mieux possible les recrutements des entreprises.

Améliorer la transparence sur le marché de l’emploi

Dans le but de faciliter l’accès aux informations un « Portail de l’emploi » sur Internet sera mis en place par l’ADEM et le CTIE dont la mise en ligne est prévue pour fin 2015. Il comportera notamment un « jobboard » interactif qui permettra aux entreprises de consulter les profils des demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM et qui permettra en parallèle aux demandeurs d’emploi de consulter les postes vacants déclarés par les employeurs.

L’UEL et l’ADEM s’engagent également à trouver les moyens adéquats pour réaliser une enquête sur les besoins des entreprises en main-d’œuvre qui est un outil indispensable pour anticiper les difficultés de recrutement et affiner le processus de présélection et formation des candidats proposés par l’ADEM.

Développer des formations ciblées pour les demandeurs d’emploi et adaptées aux besoins des employeurs

Sur un marché atypique, où le taux de chômage est élevé alors que la création d’emplois reste significative, il faut miser sur une formation ciblée des demandeurs d’emploi afin de renforcer leur employabilité. Différents programmes de formation ont été déjà développés soit avec des entreprises individuelles (formations sur-mesure), des groupes d’entreprises (formations pool) ou encore des secteurs (par exemple avec l’IFSB, IFBL). Ces offres seront encore élargies afin de répondre encore mieux aux besoins des entreprises et seront complétées par des actions de mise en contact directe entre les demandeurs d’emploi et les entreprises.



Haut de page

Copyright © Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire   Aspects légaux | Contact